AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Who are you, sweet boy ? ∟ N&H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 04/11/2015
Porte-monnaie : 94

MessageSujet: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Mar 10 Nov - 15:57

Who are you, sweet boy ?

ft. Noah & Hécate


« Je ne mord pas, juré. Pas trop fort, au moins. »
Tu avais besoin de prendre un peu l'air, de sortir et de fuir ta maison l'espace de quelques heures. Non pas que l'ambiance t'étouffait, mais l'arrivée de ta demi-sœur que tu n'avais absolument pas prévu avait tendance à bousculer un peu tes habitudes et tu avais parfois l'impression de perdre un peu le contrôle ; ce que tu détestais cordialement. Tu aimais pouvoir contrôler ton petit univers, et tu n'avais pas vu venir la responsabilité qui t'était tombée dessus en même temps que Lauren. Tu te sentais forcément un peu responsable d'elle, même si elle ignorait encore la vérité et que tu ne te sentais pas encore tout à fait prête à la lui révéler. Mais elle restait ta cadette, et tu te faisais un devoir de t'occuper d'elle pour qu'elle ne manque de rien, le temps qu'elle puisse se construire sa propre vie. Cela faisait parti de ton rôle, que tu l'ai accepté ou non, et tu n'étais pas du genre à fuir tes responsabilités. Sauf ce soir. Ce soir, tu avais besoin de décompresser, de faire la fête et de ne plus trop penser à tout ça. En finissant ta journée de boulot – et tu étais plutôt contente, tu avais pu tatouer deux personnes aujourd'hui, ta réputation commençait doucement mais sûrement à se faire et tu voyais ton rêve se rapprocher de jour en jour – tu avais rapidement rangé ton matériel pour disparaître dans ta salle de bain une petite heure, histoire de te faire jolie. Si tu pouvais ne pas rentrer seule ce soir, tu n'allais certainement te priver. Tu avais même pris soin de laisser un mot à Siegfried, pour le prévenir que tu risquais de rentrer tard, saoule et sûrement accompagnée.

Tu avais passé une jolie robe qui mettait tes avantages en valeurs, accompagnée de bas qui rendait la tenue plutôt élégante et d'une veste qui finissait d'habiller le tout. Tu avais soigneusement choisi les bijoux qui allaient le mieux avec ce que tu portais, et tu avais pris soin d'adapter ton maquillage pour faire ressortir tes yeux déjà perçants naturellement. La femme que tu voyais dans le miroir te plaisait, et tu te sentais fin prête à aller passer une bonne soirée dans le pub à côté de chez toi. Tu avais toujours aimé l'ambiance des pub. Une ambiance festive, sans que cela ne devienne trop lourd, contrairement aux boîtes de nuit que tu supportais difficilement. Être collée à des gens en sueur n'était pas vraiment ce que tu aimais le plus, il fallait bien l'avouer. Il devait être sur les coups de 21 heures, lorsque tu quittas la maison pour marcher jusqu'au pub qui n'était pas si loin que ça de chez toi. En y arrivant, tu essayas de te mettre immédiatement dans l'ambiance, en commençant par aller commander une bière pour aller t'installer et observer les allers et venus des personnes présentes. Tu savais que tu attirais les regards, et tu en jouais légèrement, rendant au compte-goutte quelques sourires que tu faisais les plus polis possible. Tu n'avais pas envie que qui que ce soit pense qu'il pouvait être facile de t'aborder, et si certains avaient tout de même tenté une approche, tu les avais tout simplement ignoré en feintant de boire ta bière. A ce stade de la soirée, tu n'avais daigné adresser la parole qu'à un homme plutôt plaisant, duquel tu t'étais vite détaché lorsqu'il avait commencé à vouloir se faire trop entreprenant.

Ton regard avait continué de balayer la salle, et tu avais fini par le poser sur un jeune homme que tu avais déjà vu. Il était souvent avec Lauren, tu le savais, et cela te motiva pour te lever de ta chaise et aller jusqu'à lui. « Je peux ? » demandas-tu poliment, en montrant une chaise à côté de lui. « Je m'appelle Hécate, tu m'as sûrement déjà vue. Lauren vit chez moi, pour le moment. Je n'ai pas la chance de connaître ton nom ; tu es … ? » Quelqu'un de sympathique, espérais-tu, car tu ne pouvais pas t'empêcher de t'inquiéter des fréquentations de ta demi-sœur. Non pas que tu doutais de sa capacité à s'entourer de personnes convenables, mais tu ne pouvais pas aller contre ton côté protecteur...

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Mar 10 Nov - 17:42

Who are you, Sweet Boy ? × ft. Noah & Hécate
Encore une journée, durement remplie, finie. Les journées de travail s’enchaînaient assez rapidement pour le photographe, qui avait comme l’impression de revivre encore et encore le même jour quand il n’allait pas faire autre chose le soir, s’il restait chez lui à bouquiner, il avait vraiment l’impression de refaire exactement un copié-collé de sa journée de la veille, encore et encore. Au fond, ça ne le dérangeait pas tant que ça, ça lui suffisait du moment où il n’était pas noyé sous le travail constant. Là était l’avantage d’être un petit travailleur indépendant, tu es ton propre patron donc, en général, tu n’as pas de boulot à faire chez toi en plus. Alors, pour une fois, pour passer une bonne soirée tranquille, à enfin pouvoir réellement déconner, alors, l’air confiant, il se dirigea vers le pub du coin, il n’y était jamais allé alors pourquoi pas la première fois ce soir ? Il poussa la porte du pub et se rendit compte qu’il y avait déjà pas mal de monde, et ça, ça lui plaisait. Évidemment, il prit une boisson sans alcool avant d’aller s’asseoir un peu plus loin. Pourquoi le « évidemment » ? Oh, juste que Noah et l’alcool ça faisait parfois quarante deux, et le faire boire de force amenait souvent des catastrophes, des gueules de bois et le réveil chez une personne totalement inconnu, dans son pieu. Et quand c’était une fille c’était moins gênant pour lui, pas besoin de bouger pour savoir s’il avait mal au postérieur ou non, donc qui avait été sur qui.

Ce soir là, il était simplement vêtu d’une chemise, les manches relevés sur ses coudes, le col légèrement ouvert, assez pour laisser voir ses clavicules. En plus de ça, il avait un jean et des baskets, tout était assez simple, mais plutôt classe malgré tout. Il ne comptait certes pas boire, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne comptait pas d’essayer d’aller chez quelqu’un pour une soirée, et repartir, sans aucun souvenir de son prénom, ou alors si, mais avec son numéro avec, si la personne n’était pas trop mal au pieu. Ses yeux scrutait avec attention le visage de certaines personnes, s’il avait été avec sa meilleure amie, il serait sans doute parti danser avec elle, voire même draguer, pourquoi pas, mais il était seul, alors il cherchait lui-même une target. Des gens intéressant, il y en avait partout, son regard était souvent attiré par les autres mais son regard se posa sur la blonde qui s’approchait de lui. Elle n’était pas trop mal, et puis, elle était étrangement familière alors il regarda la chaise vide à côté de lui en acquiesçant, ne voyant pas pourquoi il refuserait. Et c’est en entendant le prénom de Lauren qu’il sourit avec encore plus de joie et d’affection pour la blonde, si sa meilleure amie restait chez elle, alors il pouvait lui faire confiance et être gentil et adorable avec elle.

«  - Enchanté Hécate, quel joli prénom, sincèrement. Je suis Noah, mais appelle moi comme tu le souhaite, même Patmol me va comme surnom alors fais-toi plaisir avec ça. Et oui, je me disais que je te connaissais de vu, c’est grâce à Lauren ça ! » Lança-t-il joyeusement.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 04/11/2015
Porte-monnaie : 94

MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Ven 13 Nov - 11:04

Who are you, sweet boy ?

ft. Noah & Hécate


« Je ne mord pas, juré. Pas trop fort, au moins. »
Tu trempas à peine tes lèvres dans ta bière en l'étudiant du regard, écoutant à peine ce qu'il disait, hochant simplement la tête par courtoisie à ce qu'il te racontait. Tu avais saisi son nom, Noah, et tu eus presque envie de lui dire que tu ne donnais de surnom qu'à ceux que tu appréciais. Le sourire qu'il avait eu à l'évocation de Lauren t'avait fait froncer les sourcils, légèrement. Déjà, tu te faisais un milliard de scénarios dans ta tête, sans pouvoir réellement contrôler les images qui affluaient et que tu ne voulais surtout pas voir. Tu ne savais pas vraiment quelle était la nature de la relation entre ce jeune homme et Lauren, à vrai dire cela ne te regardait certainement pas, mais tu te promis de savoir avant la fin de la soirée. Bien entendu, tu fus tenter de poser directement la question, mais tu ne voulais pas la jouer trop intrusive d'entrée de jeu. Tu aimais faire dans la subtilité, et tu n'allais pas déroger à tes propres règles. Tu n'avais peut-être pas les mêmes valeurs que d'autres personnes, mais tu avais les tiennes, auxquelles tu t'étais toujours tenue. Ton comportement envers toi-même était quasi irréprochable ; qu'il ai pu porter préjudice à d'autres personnes était le cadet de tes soucis. Tu mordillas ta lèvre inférieure rapidement, avant de boire une nouvelle gorgée dans ton verre et de sourire à ton interlocuteur. Il te fallait trouver un sujet de conversation, pour ne pas prendre le risque de le voir s'ennuyer et s'en aller. Distraitement, tu rejetas une mèche de cheveux par-dessus ton épaule.

« Tu ne bois pas d'alcool, ou c'est un cocktail ? » demandas-tu, en désignant son verre qui ne semblait contenir qu'une simple boisson commune. « Je n'aime pas boire seule, accompagne-moi à la bière. Ce n'est pas très fort, n'importe qui sait tenir. » Tu lui offris un sourire et un regard presque charmeurs. C'était presque dans tes gênes, de jouer avec ton charme. Tu avais rendu fou plus d'un homme en jouant à ce petit jeu, sans pourtant leur céder ne serait-ce qu'un baiser. Tu pouvais très bien draguer n'importe qui. Mais tu décidais soigneusement des personnes avec lesquelles tu souhaitais aller plus loin qu'un petit jeu de séduction. Noah n'en faisait pas parti. Non pas que tu le trouvais particulièrement repoussant, il était même plutôt beau garçon, mais il était comme Brooklyn ; il dégageait quelque chose de trop enfantin pour que tu puisses t'intéresser à lui de cette façon là. Si tu aimais les femmes-enfants, que tu trouvais incroyablement mignonnes et qui te faisaient fondre comme personne, tu aimais en revanche les hommes affirmés, ceux qui pouvaient te dominer dans certaines situations. Tu revendiquais le fait d'être une femme, jusque dans l'intimité où tu jouais avec les limites des rapports de force. Avec toi, es féministes se seraient probablement arraché les cheveux. Mais laisser les hommes mener la danse - dans la limite de ton propre contrôle - était ce qui te plaisait le plus. « Noah, donc. » tu avais presque fait claquer son nom sur ton palais en le prononçant. « Tu vis à Blackwood Mountain depuis longtemps ? » L'air de rien, tu lui faisais un gentil petit interrogatoire. Et tu avais encore pleins de questions en stock, que tu choisirais probablement avec minutie pour ne pas te retrouver bloquée par l'éternel retour de questions. Il y avait des choses, sur toi-même, que tu ne voulais pas dire au premier venu. Hors, pour le moment, Noah n'était qu'un inconnu pour toi, et tu mesurais tes mots pour qu'il le sente bien sans trop se sentir mal à l'aise pour autant.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Dim 22 Nov - 4:39

Who are you, Sweet Boy ? × ft. Noah & Hécate
Non, le brun n’était pas vraiment à l’aise en présence d’Hécate. Pas qu’il ne l’aimait pas ou qu’elle lui faisait peur. Certes la blonde avait de la prestance, bien plus que la jeune Lauren qu’il adorait tant. De toute façon le jeune n’avait pas peur des gens, qu’ils essayent de l’attaquer ou de le menacer, niveau personne, il n’a peur que de lui ou de ce qu’il pourrait arriver à cause de ses actes. Mais malgré tout, rien que l’avoir à côté de lui, il avait l’impression de ne même pas lui arriver à la cheville, de ne rien valoir à côté d’elle. Et savoir que Lauren logeait chez elle lui donnait comme l’impression de ne pas être à la hauteur pour sa meilleure amie. Pourtant il savait qu’il serait prêt à protéger cette dernière jusqu’à la mort si ça devait. Il s’interposerait entre un canon de fusil et elle si sa vie était en danger, et il ferait face à ses plus grandes peurs pour elle. Autant être vraiment fou jusqu’au bout, envers et contre tout. Et sa schizophrénie ne l’empêcherait pas de faire ce qu’il souhaite vraiment pour une fois, il pouvait aussi être insensé sans ce point là.

Il regarda la bière de la blonde et il affichait en même temps une expression qui montrait clairement qu’il ne pensait pas que c’était une bonne idée, surtout à cause de sa schizophrénie qui pouvait être plus forte avec de l’alcool. Mais le problème c’est que le jeune homme était un gentleman, et que laisser une femme boire seule ne se faisait pas ! Et qu’elle lui demandait clairement de l’accompagner à boire de l’alcool. Donc il allait boire, et tant pis pour la voix, il saura la contenir et ne pas l’écouter. Il y sera obligé de toute façon. Alors, sans réelle réponse à la demande de la jeune femme, il alla se prendre une bière et revint vers elle, ne tenant pas à dire qu’il ne tenait pas l’alcool.

« -Je bois mais juste parce que tu me le demandes gentiment, normalement je n’aime pas vraiment boire, c’est pas mon délire… »

Il lui accorda un sourire de gentleman. Il pouvait très bien se montrer comme étant un homme, mais ce n’était pas vraiment son truc, il aimait bien se faire passer pour l’enfant qui avait besoin de protection même si ça pouvait très bien être lui qui tentait de vous détruire. Il se montrait mignon et adorable alors qu’il pouvait très bien se battre et se défendre, juste parce qu’il était fou. La folie faisait de lui un être presque méconnaissable pour la société. Il sourit à sa question et prit une gorgée de sa bière.

« - Ça doit maintenant faire deux, voire trois ans que je suis dans le coin, mais sinon j’ai toujours été au Canada. Et chez toi je remarque un côté français, je me trompe ? » Sourait-il

Elle n’avait pas spécialement l’accent des français qui ne savaient pas parler français, en plus elle se débrouillait bien avec l’anglais. Mais étrangement, ça façon d’être et son charme lui rappelait sa mère. « Charme à la française mh ~ » murmura-t-il surtout pour lui-même.


code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 04/11/2015
Porte-monnaie : 94

MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Sam 28 Nov - 18:49

Who are you, sweet boy ?

ft. Noah & Hécate


« Je ne mord pas, juré. Pas trop fort, au moins. »
Trop observatrice, sûrement, tu remarquas que la perspective de boire ne l'enchantait pas plus que ça. Et ça lui faisait un bon point, par ailleurs, même si tu gardais une expression d'une neutralité éclatante. Tu ne voulais pas qu'il sache ce que tu pouvais bien penser ; cela ne le regardait pas. Pour autant, il alla chercher une bière, et cela lui fit un nouveau bon point. Il était poli et courtois. Ce qui, dans ton esprit, lui offrait deux qualités non négligeables. Mais puisque tu n'étais pas de ceux qui se forgent des avis positifs sur les gens trop rapidement – tu n'avais pas vraiment envie d'être déçue, hors la nature humaine était décevante – tu continuais d'observer. S'il continuait à se montrer d'une agréable compagnie, il aurait peut-être une petite chance de ne pas être cataloguer comme quelqu'un que tu devais éloigner de Lauren. Levant ton verre, tu avais trinqué avec lui lorsqu'il était revenu avec sa bière, et tu avais repris ton petit interrogatoire, tranquillement. Cela faisait quelques années qu'il était à Blackwood Mountain. S'il y restait, c'était probablement qu'il avait réussi à s'y faire une place ou qu'il était suffisamment discret pour ne pas se faire remarquer. Encore un point positif que tu lui distribuais. Il avait probablement de la chance, ce soir, tu étais prête à donner des points.

Tu souris doucement à sa remarque. Il avait très bien joué ce coup-ci, et tu saisis légèrement ce qu'il venais de murmurer. « Je suis française, effectivement. Tu parles le français ? » demandas-tu, dans ta langue maternelle, pour le tester légèrement, avant de reprendre en anglais. « Ma mère était française. Je viens de Versailles. Qu'est-ce qui m'a trahit ? » Tu savais que ton accent était à peine perceptible, car si tu avais grandit en France, tu avais tout de même appris l'Américain depuis ta plus tendre enfance. Et tu arrivais sans mal à masquer les notes de Français qui ressortaient surtout lorsque tu étais fatiguée ou énervée. Ce qui n'était le cas ni de l'un, ni de l'autre, pour ce soir. Ton prénom, lui, pouvait être un indice de taille. Sans compter sur ton deuxième prénom qui se trouvait être un prénom typiquement français et ancien. Ombeline, cela te venait de ta mère qui avait voulu se donner un côté aristocrate, sûrement. Tu te mis à sourire, et tu posas le plat de ta main sur son verre, pour en recouvrir le contenu, histoire de t'assurer que tu avais totalement son attention. « Jouons à un jeu, Noah, veux-tu ? Le but étant de se connaître le plus possible en un minimum de temps. A tour de rôle, on posera des questions, de plus en plus personnelles. Bien sûr, il y a un joker ; on peut refuser de répondre à une question, mais dans ce cas, il faudra boire. Cinq jokers, pas plus, sinon ce serait trop simple. Et avec de l'alcool plus fort que de la bière, ça c'est comme de l'eau. D'accord ? » Tu ne lui laissas pas le temps de pouvoir refuser. Tu t'étais déjà levée, pour aller commander dix shooter de vodka, que tu ramenas à leur table. « Un joker, un cul sec. Je te laisse l'honneur d'ouvrir les hostilités. » Tu étais presque certaine que ce jeu s'avérerait devenir très intéressant au fil des questions.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 27
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H Sam 19 Déc - 23:50

RP archivé, Noah a demandé à être supprimé.



   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Who are you, sweet boy ? ∟ N&H

Revenir en haut Aller en bas

Who are you, sweet boy ? ∟ N&H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKWOOD MONTAIN :: Archives :: Rp's abandonnés-