AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 04/11/2015
Porte-monnaie : 94

MessageSujet: Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H Lun 21 Déc - 14:12

Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde.


« Je t'apprécie, ne gâche pas tout. »
Tu avais vu leurs textos. Tu étais témoin de cette relation qui se jouait entre eux, et qui te bouffait ton oxygène. Tu aimais sincèrement beaucoup Brooklyn ; il n'était pas méchant, après tout, et tu aimais vos conversations... Mais tu avais cette sensation, étouffante, qu'il était en train de te voler Siegfried. De prendre ta place, en quelque sorte. Et ça, tu ne pouvais pas le supporter. Si tu n'étais pas jalouse de base, Brooklyn parvenait à réveiller cela et tu le détestais pour ça. C'était perdre le contrôle, c'était laisser tes sentiments guider ta réflexion et tu n'aimais pas ça. Il fallait sérieusement que tu parles avec Brooklyn, tu ne pouvais pas laisser la situation telle qu'elle était actuellement. Ton but n'était bien sûr pas de te mettre le libraire à dos, il restait une personne avec qui tu appréciais passer du temps. Mais tu avais besoin de mettre les choses au clair avec lui. Le tout, sans en parler à Siegfried. Tu ne voulais pas que ton meilleur ami puisse croire que tu essayais de limiter ses libertés. En réalité, tu essayais de sauver les tiennes ; leur relation t'emprisonnait dans une camisole de jalousie et de colère dont tu voulais te débarrasser. Tu étais dans un état d'esprit particulier, un peu énervée, mais sans avoir l'envie de créer un quelconque conflit avec l'amant de ton meilleur ami. Tu avais même pris le temps de faire un gâteau, tout simple, juste pour le geste, avant de prendre ta voiture pour te rendre chez Brooklyn.

Tu te garas devant chez lui, restant assise sur ton siège, les mains sur le volant, à inspirer profondément. Tu n'avais jamais fait cela, avant, te permettre d'interférer dans les relations de Siegfried. Tu n'avais même pas envie de le faire ; tu en avais besoin, et cela te rendait malade. Tu coupas le contact, sortis de ta voiture, pris le gâteau tout emballé et marchas jusqu'à la porte. Tu n'avais pas cru bon de le prévenir de ta venue. Tu sonnas à la porte, attendant qu'il vienne t'ouvrir, avec une petite boule au ventre. Dans ton esprit, des milliers de phrases tournaient en boucle sans que tu ne saches réellement ce qu'il convenait de dire. Tu perdais un peu le contrôle, et cela ne faisait que de t'agacer un peu plus. Et, lorsque la porte s'ouvrit sur Brooklyn, tu eus un petit moment de flottement, sans réussir à dire quoi que ce soit. Jusqu'à ce qu'enfin, ton visage retrouve une expression polie et que ta langue se délie. « Est-ce qu'on pourrait discuter ? » Pour une fois, tu n'avais pas l'air sûre de toi. Au contraire. Tu te sentis déglutir, et tu ajoutas. « J'ai préparé un gâteau. On pourrait le manger tout en discutant. C'est important. »

Tu te sentais conne, sur le pas de la porte, avec ton gâteau dans les mains. Maintenant que tu étais là, ça ne te semblait plus tant que ça une bonne idée, d'avoir voulu aller voir Brooklyn pour parler de sa relation avec Siegfried. Ça ne te regardait pas, en soi. Tu ne t'étais que rarement sentie aussi peu à ta place.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 28
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H Mar 22 Déc - 16:33

ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde.
Hécate & Brooklyn

............ ............ ............


21 Décembre 2015.

Brooklyn était dans le salon, affalé sur le canapé, en train de lire un magazine. Affalé sur le canapé, quand quelqu'un sonna à la porte. Il grogna, ne souhaitant pas se lever, attendant stupidement que quelqu'un aille ouvrir à sa place. Stupidement, car il était seul. Aujourd'hui, tout le monde travaillait. Tout le monde sauf lui. Sa dispute avec Killian remontait à plus d'un mois, mais ils ne s'étaient toujours pas réconciliés. Et au fond, ça faisait souffrir le libraire. Parce que le brun était quelqu'un d'important. Une personne importante, avec qui il pouvait sortir des conneries, avec qui il n'avait pas peur d'être lui-même. Mais, comme toujours, il avait tout gâché. En se vexant pour rien. En faisant son Calimero. Il avait prévenu Emily qu'il ne se sentait pas bien. C'était vrai. En ce moment, il sentait une boule dans son estomac. Il mangeait encore, mais c'était pour faire plaisir à ses proches.

Au bout d'un moment, le blond décida de se lever et d'aller ouvrir. Il fronça les sourcils en voyant Hécate. Hécate, qu'il ne voyait plus vraiment. Voire plus du tout. Et leurs discussions lui manquaient. Mais ça, il ne l'avouerait jamais. Il allait dire quelque chose quand la blonde prit la parole. Ses sourcils se froncèrent un peu plus. Parler ? Elle rajouta qu'elle avait fait un gâteau et que c'était important. Les yeux de Brooklyn se baissèrent sur le gâteau. Un gâteau. C'était important. Il hocha la tête et se décala pour la laisser entrer.
    Brooklyn « Je savais pas que tu connaissais mon adresse, se permit-il de dire. Qu'est-ce qu'il y a ? »

............ ............ ............




   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 04/11/2015
Porte-monnaie : 94

MessageSujet: Re: Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H Mer 23 Déc - 16:15

Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde.


« Je t'apprécie, ne gâche pas tout. »
Tu entras, baissant légèrement le regard. Toi, qui baissais le regard devant quelqu'un ; ce n'était pas si commun que ça. Un léger sourire ironique t'étira les lèvres à sa remarque, et tu posas le gâteau le temps d'enlever ton manteau, avant d'ouvrir la bouche. « Tu sais, on peut obtenir tout ce qu'on veut si on sait où chercher. » déclaras-tu, avant de relever le regard sur lui. « Plus sérieusement ; Killian m'a donné ton adresse, un jour. Ou il en a vaguement parlé. J'ai une bonne mémoire. Et puis, les Evans ne sont pas très difficiles à trouver. » Tu repris ton gâteau, attendant que Brooklyn te guide jusqu'au salon. Machinalement, tu étudias la décoration, sans trop y penser. Puis, quand tu fus installée dans le canapé, le gâteau posé sur la table, tu pris une grande inspiration. « J'aimerais bien qu'on discute de Killian, justement. » En réalité, tu ne savais pas trop comment amener le sujet. Maintenant que tu étais là, tu étais certaine que tu ne voulais pas froisser le libraire. Vos discussions te manquaient, de même que les réveils à trois, et même si tu ne l'admettais pas, il te faisait bizarre de ne plus le voir traîner dans ton salon. Tu inspiras profondément, avant de le regarder de nouveau.

« Écoute, je ne vais pas passer par quatre chemins, ce serait stupide. Je ne suis plus une enfant, toi non plus, je crois que c'est important qu'on puisse discuter à cœur ouvert. Et... Je. Je n'aime pas la relation que tu as avec Siegfried. Je suis désolée, ce ne sont pas mes affaires, je le sais. Mais... Mais j'ai peur. » Le mot se coinça légèrement dans ta gorge. Admettre que tu avais peur de quelque chose, montrer une de tes faiblesses, ce n'était pas dans tes habitudes. Et ton regard s'ancra sur le gâteau, comme s'il pouvait te tirer de cette situation. « Écoute Brooklyn... Ce n'est pas facile pour moi de venir, là, et de me mettre psychologiquement à nue devant toi. Je ne suis pas du genre à baisser les yeux devant qui que ce soit, je ne suis pas du genre non plus à laisser voir ce qui peut me blesser. Mais là, c'est trop important pour que je me cache derrière ma fierté. Killian est tout ce que j'ai au monde. Il est à la fois ma famille, mon colocataire, mon amant, mon meilleur ami et l'homme de ma vie. Il est mon soutien, je suis le sien. Il est toute ma vie. Je me fiche que tu couches avec, profondément. Au contraire, si ça vous fait du bien à tous les deux, c'est tout ce que je vous souhaite. Mais, s'il te plaît, ne dépasse pas cette limite. Ne me prends pas ce que j'ai de plus cher au monde. Et ce n'est pas une menace, Brooklyn, je suis trop fatiguée par ma propre jalousie pour menacer qui que ce soit. C'est une demande. S'il te plaît. » Tes mains tremblaient légèrement, et une boule commençait à se former dans ta gorge.

Tu ne savais pas comment allait réagir ton cadet. Tu ne savais pas s'il allait falloir que tu sois menaçante. Tu n'en avais pas envie. Tu n'avais pas envie de détériorer une relation que tu appréciais. Tu n'avais même pas envie de les priver, Siegfried et lui, de moments qu'ils aimaient. Tu ne voulais juste pas perdre ton meilleur ami. Et Brooklyn était une menace, selon toi. Tu savais que si tu perdais cette relation, tu ne t'en remettrais jamais.  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 28
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H Mer 23 Déc - 18:11

ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde.
Hécate & Brooklyn

............ ............ ............


21 Décembre 2015.

Hécate entra. Brooklyn referma la porte derrière-elle et la suivit. Elle avait les yeux baissés sur le sol. Les sourcils toujours froncés, Brooklyn la dirigea vers le salon. Il l'écouta lui dire que Killian lui avait donné son adresse, un jour. Un spasme nerveux parcourut la main du blond, qui hocha silencieusement la tête. Ils s'assirent sur le canapé. Si Hécate voulait parler, c'était qu'il y avait un problème. Elle déposa le gâteau sur la table. Parler de Killian. Le cœur de Brooklyn loupa un battement. Il déglutit et la regarda lorsqu'elle tourna la tête vers lui. Il l'écouta parler de sa relation avec Killian, comme quoi elle était jalouse, ça ne lui plaisait pas. Oui, ce n'étaient pas ses affaires. Mais d'un côté, Brooklyn la comprenait. Il avait déjà été jaloux en les voyant s'embrasser, ou en voyant leur complicité. Elle avait peur ? Hécate, peur ? Tu avais envie de rire. Non, tu ne connaissais pas la blonde aussi bien que Killian, mais tu savais qu'elle n'était pas le genre de femme à avoir peur pour rien. À avoir peur tout court.

Elle avait décidé de regarder son gâteau. Le libraire continuait de la fixer. Peut-être que ça la gênait ? Plus elle parlait, plus Brooklyn trouvait cette situation ridicule. Hécate n'avait pas à s'en faire ! De plus, il était en froid avec son colocataire. Pas la peine de s'inquiéter. Elle lui demandait de ne pas franchir la limite. Mais quelle limite ? Brooklyn soupira en se massant le front ; tout ça lui donnait mal à la tête.
    Brooklyn « Hécate... sincèrement, je ne vois pas du tout de quoi tu parles. Je ne cherche pas à détruire ce qu'il y a entre toi et Killian, même si je suis parfois jaloux... J'ai toujours su où était ma place, dans notre relation. Killian est sympa, mais je ne franchirai jamais cette... cette limite. Entre Killian et moi, il n'y a que du sexe. Et tu n'as plus à t'en faire ; on est tous les deux en froid, et on ne va pas se reparler de ci-tôt. Peut-être qu'on ne se reparlera plus jamais. Tu n'as qu'à demander à Killian. Je suis sûr qu'il te dira la même chose. »

Il essayait de ne pas dire « lui. » Lui et moi, Lui tu sais, Lui, le gars. Parce que dire Lui, ça voulait dire qu'il éprouvait beaucoup trop de sentiments négatifs envers... Killian.

............ ............ ............




   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H

Revenir en haut Aller en bas

Ne me prends pas ce que j'ai de plus précieux au monde. B&H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKWOOD MONTAIN :: Archives :: Rp's abandonnés-