AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(Hazian) You're invalid, not idiot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 03/11/2015
Porte-monnaie : 300

MessageSujet: (Hazian) You're invalid, not idiot. Sam 26 Déc - 22:57

You're invalid, not idiot.
Killian... N'était pas particulièrement de bonne humeur. Vraiment pas. En fait, il n'était clairement pas d'humeur joyeuse ; le moindre oiseau qui faisait mine d'être un peu plus joyeux que lui se prenait un regard noir, un regard venu du fin fond du côté sombre de l'enfer. Mais pourquoi, me demanderas-tu, petit mammifère bipède, insouciant et stupide ? Il y avait plusieurs raisons à cela, vois-tu. Toutes différentes, mais toutes quelque part la cause d'un chasseur de mauvaise humeur, marchant vers le médecin le moins cher de la ville, les mains dans sa grosse veste bordeaux.

Premièrement, il était malade. Horriblement, atrocement malade. Hécate en avait eut rapidement marre de l'entendre se plaindre, alors elle l'avait envoyé chez le médecin, avec l'ordre que le toubib lui donne quelque chose pour l'assommer totalement jusqu'à ce qu'il ne soit plus malade. Le pauvre Killian souffrait d'une grosse otite -il le savait bien, il en faisait à répétition depuis qu'il était tout gamin-, et avait furieusement besoin de médicaments pour faire fuir cette infection qui l'empêchait de chasser correctement.
Ensuite, le journal. Le putain de journal. Bien sur, depuis l'annonce du maire, il savait parfaitement bien que les choses allaient bouger, mais de la à le suspecter d'être une créature ? C'était ironiquement pitoyable. Il était chasseur, bon sang de bon soir ; il chassait, traquait ce que ce journal disait qu'il était. Franchement, si le maire était efficace au point de chasser ceux qui faisaient ce boulot-là même ? Killian ricana dans son écharpe. Ils étaient mal barrés. Et puis franchement, il était où leur problème ? Sa relation avec sa meilleure amie n'était pas malsaine, mais tout le contraire. C'était surement l'homme le plus heureux au monde, en déplaise à certains coincés des fesses qui écrivaient des journaux avec un balais enfoncé profondément dans le rectum.
Et puis... Brooklyn. Cet idiot blond qu'il ne voyait plus. L'air de rien, il lui manquait... Mais juste un tout petit peu. Parce que cette putain d'otite lui faisait assez mal comme ça.

Killian arriva enfin chez le médecin et ouvrit rapidement la porte pour pouvoir s'asseoir au chaud dans la sale d'attente... Sauf qu'il trébucha à moitié sur quelque chose de lourd. Le chasseur jura fort en allemand, un mot que je n'oserais retranscrire, avant de regarder froidement ce qui avait failli lui tordre la cheville. Une bouteille à oxygène, placée juste là où il ne fallait pas. Une jeune fille brune était installée bien tranquillement dans le coin le plus proche de la porte, et malheureusement le chariot qui contenait sa bonbonne se trouvait au mauvais endroit au mauvis moment.
Killian n'en avait strictement rien à faire que la petite brune semblait bien plus malade que lui, voir carrément inapte, pas loin de le handicap. Le chasseur n'était clairement pas du genre à faire des exceptions et avoir de la pitié pour qui que ce soit. Un mec en fauteuil roulant qui le fait chier ? Il se prend quand même un bon coup sur le coin du nez.

Le brun respira profondément avant de se tourner vers la propriétaire de cette chose moche et métallique. Il lui offrit un sourire rapide et froid, avant d'ouvrir la bouche : « Sweetcheeks, doll, honney, dear... » commença-t-il un peu trop doucement. « Ta putain de bouteille est sur le chemin, j'ai failli me casser la gueule, alors bouges la, sinon je te jure qu'elle va te tomber sur la gueule. »

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 23/12/2015
Double-Compte : Brooklyn l'humain faible.
Porte-monnaie : 112
Âge : 31
Localisation : Avec ta colocataire.

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Dim 27 Déc - 18:20

you're invalid, not idiot.
Killian & Hazel

............ ............ ............


27 Décembre 2015.

Chanceuse. C'est le seul mot vraiment ironique qui te vient à l'esprit. Deux jours. Deux jours après Noël, après les fêtes, après toute la bouffe illimitée, les cadeaux... et tu dois aller voir le médecin. Pour parler de ton cas. Joie. Putain de joie, c'est super de parler de Brocoli la leucémie après Noël. T'as même pas fini de digérer. Mais bon, comme d'habitude, tu te tais et tu laisses couler. Une petite voix dans ta tête te dit écrases. Okay, t'écrases. Ton cahier à spirales sur tes genoux, un stylo dans la main, t'écris ce qui te passe par la tête. T'aurais pu être journaliste. Sauf qu'ils te faisaient servir le café. Depuis que t'es arrivée dans cette ville, tu notes ce que tu vois, ce que tu penses, ce qu'il se passe... et t'écris des petits articles. Tu devrais penser à ouvrir un blog. Même si personne ira le voir.

Tu écris. Les mots se déposent sur la feuille à carreaux. Tu es dans ton monde. Dans ton monde, seule dans cette salle d'attente trop moche jusqu'à ce que quelqu'un trébuche et jure. Tes yeux se lèvent vers un homme, grand et brun, avec une tête de malade. Bof, à Blackwood, l'hiver n'épargne personne. Il commence à te parler, avec une voix un peu trop douce. Il venait de jurer, c'était pas normal. Quand il te dit le fond de sa pensée, tu hausses un sourcil. Et tu souris. C'est pas normal, de sourire dans ce genre de situation, mais là t'as une bonne raison : il s'en fout de Jean-Claude la bonbonne et de ta pâleur. De ton air un peu plus malade que lui. Les gens sont rarement comme ça. Alors tu souris, et tu hoches la tête. T'attrapes le chariot et le ramène un peu plus vers toi.
    Hazel « Bien sûr, tu murmures. Désolé, je pensais que je serais seule. Vous êtes là pour quoi ? »

Tu l'observes quelques secondes, puis baisses les yeux sur ton cahier, pour continuer d'écrire. Il est drôle, ce bonhomme. T'as presque envie de l'appeler Grincheux.

............ ............ ............




   
Do you want to have a boyfriend? Scream, baby, scream. Do you want to have a husband? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 03/11/2015
Porte-monnaie : 300

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Sam 2 Jan - 11:47

You're invalid, not idiot.
Cette gamine était définitivement bien trop bizarre pour un Killian malade. Personne ne sourit quand il se fait engueuler par un illustre inconnu dans une salle d'attente pour se rendre chez le médecin. Qui sourit dans ces cas là ? Personne. Sauf peut-être les gens extrêmement bizarres, qui aiment des pratiques encore plus étranges une fois qu'ils sont dans leur lit avec une personne et deux aliens.
Le chasseur le fixa avec curiosité, avant de s'en rendre compte que finalement, ce n'était pas son problème. Il venait ici pour se soigner et libérer un petit peu de sa frustration sur le pauvre médecin, rien d'autre.

Sauf que la jeune brune lui adressa la parole, s'excusant après avoir enfin bougé son chariot moche, avant de lui demander pourquoi il était là. Killian se remit à la fixer alors qu'il allait s'asseoir sur la rangé de chaise en face de la gamine brune. Pourquoi il était là ? Pour le plaisir bien sur. Parce que c'était juste fun et amusant de venir chez le médecin, dans le froid. Pour admirer les tableaux complètement impersonnels qui pendaient au mur, particulièrement celui dans le coin gauche, qui n'était putain de pas droit et putain de pas bien placé dans son cadre. Juste une petite visite pour prendre des nouvelles du médecin et de sa famille, de l'écouter parler de ses précédentes vacances sur une île paradisiaque avec sa femme et sa maitresse, ainsi que ses deux petits garçons tous les deux très chiants.
Voilà pour quoi il était là. Et Killian se mordit furieusement la langue pour ne pas dire tout cela à voix haute. Il savait qu'il était de mauvaise humeur : mais il savait aussi que ce n'était en aucun cas de la faute de la petite en face de lui. (Enfin, c'était la faute de chaque être sur Terre et ses alentours, mais elle n'était pas plus fautive qu'une autre personne.)

Le chasseur inspira et expira profondément une ou deux fois avant de secouer la tête -sans oublier de grimacer quand ce simple mouvement élança dans son oreille et toute sa gorge : « Je suis malade, et j'ai besoin d'antibiotiques petite, c'est tout. Et toi ? »

Certes, il n'était pas aveugle et voyait bien à quel point la brune était profondément malade, quelque chose d'incurable surement, qui devait la dévorer. Il avait demander ça surtout par politesse, et parce que vu le temps que prenait le médecin, ils avaient un peu le temps tous les deux. Mais parler de ce genre de graves maladies n'était pas quelque chose de taboue chez Killian. Oui, c'est triste, mais les maladies incurables et graves, ça existe. C'est pas parce qu'on en parle pas que ça va disparaître, on est dans la réalité putain, alors ça ne sert à rien d'éviter le sujet comme la peste. « Je suis Siegfried, mais appelle moi Killian, je préfère ça. »

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 23/12/2015
Double-Compte : Brooklyn l'humain faible.
Porte-monnaie : 112
Âge : 31
Localisation : Avec ta colocataire.

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Lun 4 Jan - 23:14

you're invalid, not idiot.
Killian & Hazel

............ ............ ............


27 Décembre 2015.

Il te regarde comme si tu étais folle. Tu ne peux empêcher tes joues de rougir sous la gêne. Oui, tu avais dis une connerie. Tu pinces les lèvres en soutenant son regard, fronçant doucement les sourcils pour ne pas flancher. Hors de question de détourner les yeux, tu as ta fierté à conserver. Un combat était un combat, et une bataille de regards faisait toujours plaisir. Il finit par parler après avoir grimacé. Tu te mords la lèvre pour ne pas faire la même chose : il a l'air d'avoir mal. Il t'a appelé petite. Tu hausses un sourcil en retrouvant ton sourire en coin. Tu hausses les épaules et t'apprêtes à répondre le plus simplement du monde quand il se présente. Siegfried. Mais il préférait qu'on l'appelle Killian. Tu respectes ça, même si tu trouves son premier nom original et pas si laid qu'il a l'air de le trouver. En général, quand les gens demandent à ce qu'on les appelle par leur deuxième prénom, c'est que le prénom est trop courant ou trop laid. Siegfried ne semblait pas être un prénom courant à Blackwood City, tu en as donc déduit qu'il le trouvait laid.
    Hazel « Hazel. On doit parler chimiothérapie. », tu dis comme si tu parlais de la pluie et du beau temps. Ce qui n'était pas tout à fait faux.

Le truc qui semblait bien avec Siegfried – Killian –, c'est qu'il avait l'air de s'en foutre de Jean-Claude et Brocoli. Il te parle comme à une personne dite normale. Et ça, ça fait vachement plaisir. Les autres étaient trop protecteurs, ils faisaient trop attention à leurs paroles... et lui non. Ouais, c'était drôle. Tu fais une petite pause en te balançant d'avant en arrière. Tu n'as qu'une seule envie, rentrer chez toi, bien au chaud. Ou passer par le café pour acheter le journal, tu n'en sais rien. Tu verras. Mais en même temps, tu as envie de discuter en peu plus avec Siegfried.
    Hazel « Si c'est pas indiscret, t'as quel âge, Killian ? Je peux te tutoyer ? »

............ ............ ............




   
Do you want to have a boyfriend? Scream, baby, scream. Do you want to have a husband? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 03/11/2015
Porte-monnaie : 300

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Mer 6 Jan - 14:57

You're invalid, not idiot.
Killian l'aimait bien au final cette petite. Elle était fine comme une branche et le brun eut un instant peut qu'elle se brise sous son propre poids, en plus d'être blafarde comme les fesses de Brooklyn ; mais elle semlait aussi forte. Incroyablement forte, le genre qui pourrait transformer Hercule ou même Hulk en gaspacho. Elle soutenait son regard vomme une petite éfrontée, et en réalité, cela plaisait à Killian.
Elle fit toutes sortes de têtes étranges avant de se présenter. Hazel. Un joli prénom féminin qui lui allait bien à la petite. Elle continua sur sa lancée et parla de chimiothérapie. Il avait eut raison alors, elle était gravement malade. « Aw. Je savais même pas qu'in faisait de la chimio ivi, ce village à l'air tellement pauvre et pourri ! »

Hazel finit par lui demander son âge et si elle pouvait le tutoyer. Oui, il commençait à bien l'aimer cette gosse, malgré sa mauvaise humeur, elle avait réussit à lui changer les idées et lui avait arraché un morceau de petit sourire amusé.
Killian hocha sèchement la tête -pour éviter de se faire mal encore une fois. « Tu peux me tutoyer. Je ne suis pas si méchant que ça ! Et j'ai trente ans, oui je suis vieux. Et toi ? Tu espères passer la barrière de mon âge canonique ? »

Il avait dit ça avec un petit sourire taquin. Cela pouvait paraître méchant, et horrible à dire, mais il disait tout haut ce qur tout le monde pensait tout bas. Et puis, venant de la bouche de Killian, cela pouvait passer pour une façon étrange de lancer la conversation.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 23/12/2015
Double-Compte : Brooklyn l'humain faible.
Porte-monnaie : 112
Âge : 31
Localisation : Avec ta colocataire.

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Jeu 7 Jan - 13:34

you're invalid, not idiot.
Killian & Hazel

............ ............ ............


27 Décembre 2015.

Tu rigoles en entendant Killian dire que Blackwood City a l'air pauvre et pourri. Tu hausses les épaules, un sale tic que tu devras corriger, et te balances doucement en lui demandant son âge, et si tu pouvais le tutoyer. Même si tu l'avais déjà fait plusieurs fois, tu préfères demander. C'est plus poli. Il te dit qu'il n'est pas si méchant que ça, et tu secoues la tête : tu ne le trouves pas méchant, plutôt... malade ? Grognon parce qu'il a besoin d'antibiotiques, tu peux comprendre, c'est parfois dur d'être joyeux quand on a une grippe ou autre. Si tu espères passer les trente ans ? Tu hausses un sourcil avec un grand sourire. Certaines personnes seraient choquées en l'entendant, mais pas toi : tu trouves ça plutôt drôle, à vrai dire. Siegfried dit qu'il est vieux, et tu te dis que dans un an et quelques mois, tu auras le même âge que lui.
    Hazel « Je ne te trouve pas vieux, plutôt... ridé. Soit tu t'inquiètes, soit tu rigoles beaucoup trop ! tu plaisantes en tirant la langue. J'ai vingt-huit ans, bientôt vingt-neuf, et j'espère vivre jusqu'à la trentaine, au moins. Sinon, Killian, tu fais quoi dans la vie ? Et t'as fais des études ? »

Toi, curieuse ? Non ! Enfin, un tout petit peu. Il faut dire qu'il est drôle, Siegfried. Drôle, et intéressant. Beau aussi, mais c'est pas trop ton genre. Siegfried est drôle, beau et intéressant. C'est quoi la suite ? Sarcastique ?

............ ............ ............




   
Do you want to have a boyfriend? Scream, baby, scream. Do you want to have a husband? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 03/11/2015
Porte-monnaie : 300

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Sam 30 Jan - 20:51

You're invalid, not idiot.
Hazel haussa les épaules, comme si tout cela lui importait peu. En fait, elle haussait les épaules comme si sa vie entière lui important peur. Ce qui était faux. Il le voyait, dans ses yeux bruns et malicieux : une étincelle déterminée à vivre. Killian en avait déjà croisé, des battantes. D'autres chasseuses, qui désiraient vivre, toujours vivre plus. C'était un truc de femmes, vouloir vivre et préférer la vie. Il avait connu des chasseuses devenues créatures qui refusaient de se tuer ou de forcer d'autres membres corrompus de se suicider. Elles étaient comme ça, les femmes ; elles donnent la vie et y tiennent fermement, accrochées à la vie avec hystérie.
Lui, par exemple, refusant de vivre en tant que créature. Certes, il savait désormais qu'il ne deviendrait pas un tueur sans foi no loi s'il se faisant transformer. Mais c'était une peur panique. Oui, le grand Siegfried Hammer avait peur de se faire mordre.

Mais Hazel était forte. Digne des plus dignes des chasseuses. Subitement, il savait au plus profond de son âme d'humain, que cette brune vivrait au delà de sa trentaine.

La brune lui expliqua qu'elle ne le trouvait pas vieux, juste ridé, ce à quoi Killian eut une moue outrée. Il ne s'inquiétait pas trop et ne souriait jamais assez, il n'était pas ridé et encore moins vieux ; il était beau, dans la force de l'âge, juste ce qu'il fallait de rides pour paraitre beau sans ressembler à un gamin de douze ans. (Pas comme d'autre.)
Elle lui avoua avoir 28 ans, à l'aube des 29. La bonne blague. Cette femme, là, brune, toute fragile, n'avait pas 28 ans. Impossible. Elle était bien trop mignonne pour ça !
Hazel finit par lui demander ce qu'il faisait de la vie et ce qu'il avait fait avant comme études. La pluprt des gens attendaient quelque chose de viril, si pas d'héroïque, venant de la part d'un mec comme Siegfried, qui se la pétait clairement. Il aimait bien casser leur délire. On est dans la vraie vie, merci bien. « T'as pas 28 ans petite, et tu me feras pas croire le contraire. T'en as douze pour moi, pas plus... Et j'ai rien fait comme études. Quitté mes parents à 18 ans, Les Etats-Unis est une petite pute niveau bourse et j'avais pas d'argent, alors je bosse dans tout ce que je trouve. Là pas exemple, je suis l'héroïque facteur, toutes les factures, c'est moi petite, et même quand tu veux pas de pubs, elles arrivent droit chez toi grâce à moi ! »

Siegfried l'observa un instant avant de désigner son cahier du menton. « Tu es une future écrivaine petite ? Une future Marc Levy, Stephen King ou plutôt Musso ? Tu écris sur un amour impossible à travers la maladie ? C'était quoi cette merde en plastique bleue... Nos lunes contraires ? Nos ciels ? Nos putains de maladies de merde contraires ? »

(Il avait totalement pleuré devant le film, en vrai.)
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 23/12/2015
Double-Compte : Brooklyn l'humain faible.
Porte-monnaie : 112
Âge : 31
Localisation : Avec ta colocataire.

MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot. Ven 5 Fév - 19:47

you're invalid, not idiot.
Killian & Hazel

............ ............ ............


27 Décembre 2015.

Tu fronces les sourcils et souris en entendant Siegfried te dire que tu as douze ans. Sérieusement ? Si c'est comme ça, lui il en a quinze ! Tu t'apprêtes à lui dire ça, quand il parle de ses études. Ou plutôt de ses non-études. Les Etats-Unis, une petite pute niveau bourse ? Tu pouffes doucement ; toi, tu avais eu de la chance. Tu avais pu faire tes études de journalisme, tes quatre ans. De toute façon, c'était juste pour faire beau sur ton CV. Dans cette ville, c'était facile de trouver du boulot. De plus, tu avais ton bac : c'était largement suffisant. Tu l'écoutes te dire qu'il est le facteur, L’HÉROÏQUE facteur ! Les factures et les pubs venaient de lui. Tu rigoles en disant :
    Hazel « Merci pour les pubs, j'en fait des avions de papier ! (Tu lui tires la langue.) Sérieusement, je te remercie, ô magnifique facteur qui m'envoie toutes mes factures ! D'ailleurs, qui aurait cru qu'un aussi bel homme serait malade ? Pourrez-vous tout de même faire votre tournée, ou devrais-je attendre votre guérison ? », tu finis en posant une main sur ton cœur, de façon théâtrale.

Il pointe ton carnet rempli de notes du menton et te demandes si tu es une future écrivaine. Tu ne peux décidément pas t'arrêter de sourire. C'est son petit pouvoir, à Siegfried : faire sourire les gens. Tu avais du mal à faire des moues blasées, ou autre. Tu souriais trop pour ça. Un amour impossible à travers la maladie ? Nos Etoiles Contraires ? Bof, l'amour est impossible, quoi qu'il arrive. Tu rigoles encore à son dernier titre. Nos putains de maladies de merde contraires. C'est un bon titre.
    Hazel « C'est mes petites notes, j'voulais être journaliste, mais j'peux pas trop à cause de Jean-Claude, ma bonbonne. Et j'suis sûre que tu connais le titre ! J'parie vingt balles que t'es un p'tit sensible, au fond. »

............ ............ ............




   
Do you want to have a boyfriend? Scream, baby, scream. Do you want to have a husband? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Hazian) You're invalid, not idiot.

Revenir en haut Aller en bas

(Hazian) You're invalid, not idiot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKWOOD MONTAIN :: Archives :: Rp's abandonnés-