AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 27
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Sam 2 Jan - 17:51

coussins, baignoire et kigurumis.
Hyun-Ae & Brooklyn
............ ............ ............


Jour de l'an 2016.

    Brooklyn « Oh, putain, gémit Brooklyn en rejetant la tête en arrière. Hyunnie, je vais épouser ta baignoire. »

Brooklyn s'étira en miaulant, un œil fermé, et tourna la tête vers sa meilleure amie. Hyun-Ae était sur la cuvette des toilettes, en train de limer ses ongles. Il sourit en plongeant une partie de son visage sous la mousse. Seul son nez, ses yeux et ses cheveux blonds en bataille étaient visibles. Il barbota quelques secondes en voulant parler, puis se redressa en faisant attention à ne pas renverser d'eau. Non, sérieusement, la baignoire de Hyun-Ae avait juste besoin d'un bouton jacuzzi pour lui filer un orgasme. Il miaula une nouvelle fois, satisfait, et passa une main dans ses cheveux désormais mouillés. Deux ans qu'il connaissait Hyun-Ae. Au début, ça n'avait pas été facile de faire connaissance, les deux adultes étant tous deux des solitaires dans l'âme, même si Brooklyn s'était amélioré avec le temps. Au final, ils étaient devenus meilleurs amis. Et vu que la jeune femme habitait juste en face de chez lui, ce n'était pas rare qu'ils viennent chez l'autre. Bon, d'accord, les premières fois il venait juste pour la baignoire. Il en avait une chez lui, mais... mais la baignoire de l'asiatique était magique. Brooklyn voulait se faire enterrer avec. Puis, plus le temps passait, plus ils venaient dîner chez l'autre. Pour au final organiser des soirées pyjama et des sorties en ville. Un jour, qu'ils étaient dans un bazar, le libraire avait aperçu deux kigurumis, ces pyjamas qui ressemblaient à des grenouillères, en plus mignon. Un kigurumi Pikachu, et un kigurumi Stitch. Sa Hyunnie lui avait gentiment payé Stitch, et il avait payé Pikachu, pour ensuite le lui donner. C'était une sorte de cadeau, un peu trop grand mais un cadeau quand même.
    Brooklyn « Je vais lui faire des enfants. », continua Brooklyn en barbotant certaines paroles, glissant au fond de la baignoire.

Il plissa les yeux en souriant, et attrapa de la mousse pour souffler dessus. Elle s'envola. En vérité, Brooklyn s'était déjà lavé. Mais il adorait prendre un bain chez sa petite asiatique d'amour. Ils allaient fêter le Nouvel An ensemble. Enfin, fêter... ils allaient faire des conneries, quoi. Le blond ne voulait pas passer cet événement avec sa famille. Le seul être à peu près normal, entouré de chasseurs qui attendaient une pauvre créature égarée pour l'abattre... non merci. Non, il avait préparé son sac et était sorti par la fenêtre, comme d'habitude. Des livres, des DVD's, de la bonne musique anglaise et coréenne, sans oublier le blues et le jazz, de la nourriture à volonté et plusieurs bouteilles de boissons sucrées. Il avait même pensé à emporter son kigurumi. Brooklyn tourna la tête vers sa meilleure amie et posa sa joue contre la surface froide de sa baignoire adorée.
    Brooklyn « Tu voudras que je mette du vernis sur tes ongles, Hyunnie ? », demanda-t-il avec une voix détendue ; oui, c'était la baignoire.
............ ............ ............



   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 06/11/2015
Porte-monnaie : 38
Localisation : Dans la salle de bain, avec Brooky.

MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Sam 2 Jan - 20:39

C'était une soirée un peu spéciale, qui commençait. Pas parce qu'a minuit l'année changeait, mais parce qu'elle était avec Brooklyn. Son Brooklyn. Ils avaient prévus une soirée, rien que pour eux. Un peu comme des soirées pyjamas entre filles, sauf que ce n'en était pas une. Parce qu'a part le corps et peut-être la voix, Hyun-Ae n'avait pas la douceur d'une femme, ni même la gentillesse. Mais, ça n'avait jamais vraiment dérangé son meilleur ami. Du moins, c'est ce qu'elle croyait et espérait. Alors oui, parfois elle était chiante, collante, agressive et froide, mais Brooklyn avait l'habitude. Cela faisait deux longues années qu'il la supportait. Depuis son arrivée il l'avait sur le dos, et ça n'avait pas du être facile. D'ailleurs, elle se souvenait que c'était lui, qui était venu vers elle. Le grand blond au visage d'enfant. C'était comme ça qu'elle l'avait vu.

Assise sur la cuvette des toilettes, elle était occupée à regarder le grand blond qui... prenait du plaisir dans sa baignoire. Et pourtant, ça n'avait rien de sale. Il prenait simplement son bain. C'était une chose qu'il faisait souvent, même très souvent. La Coréenne s'y était vite habituée, ça ne la dérangeait même pas. Et puis, il fallait dire que sa baignoire était sacrément bien. Mais de là à vouloir l'épouser, c'était un peu exagéré. Bientôt, il voudrait lui faire des enfants. Il en était hors de question, c'était sa baignoire, son bébé. Et elle le lui avait répété des centaines de fois, seule elle avait le droit de faire des cochonneries dans cette mousse. Et elle allait encore le lui répéter, une nouvelle fois. Mais pourtant, elle ne s'en lassait pas. Malgré son air parfois froid, elle riait intérieurement. Souvent, même. Hyun-Ae se moquait, aussi. De beaucoup de gens qui ne s'en doutaient pas. Mais la façon qu'elle avait de les regarder suffisait pour comprendre. Hyun, elle était la fille qui regardait mal les gens dans la rue et qui après leur demandait d'une façon agressive quel était leur problème. Elle était le genre de fille à faire des doigts à chaque coin de rue, celle que l'on détestait sans vraiment la connaître. Mais qui pouvait bien avoir envie de connaître une telle fille ? Personne. Parce que rien qu'a voir sa tête, ça ne donnait pas envie. Elle faisait la tête du matin au soir. Elle la faisait même à Brooklyn, parfois. Alors qu'elle l'aimait. Oui, elle l'aimait. Plus que n'importe qui, même plus que son frère.

- Aish, Brooklyn, je t'ai déjà dit que cette baignoire était encore mienne. Alors la seule personne qui fera des cochonneries dedans, ce sera moi. Compris ? Je ne veux pas te le répéter encore une fois. lui dit-elle en levant les yeux au ciel, bien qu'amusée au fond.

L'avantage, c'est qu'il était respectueux. Il ne foutait pas de l'eau partout, et heureusement pour lui. Parce que Hyun-Ae détestait vraiment faire le ménage. Ca devait bien faire vingt minutes qu'elle le regardait, alors que lui il s'amusait avec la mousse. Il n'y avait rien de pervers là dedans, de toute façon il était caché par la mousse. Et chaque fois qu'il sortait de leur baignoire, elle lui tendait sa serviette en fermant les yeux. Non, parce qu'il fallait pas déconner elle avait pas envie de le voir a poil non plus. D'ailleurs, une part d'elle avait toujours peur qu'un jour, il prenne sa serviette mais qu'il ne la mette pas autour de sa taille. Ce serait incroyablement gênant pour la jeune femme. Enfin, elle ne préférait pas y penser. Parce que sinon, elle ne resterait plus jamais avec lui lorsqu'il prendrait son bain. Son bain... il lui avait coûté une blinde, et aujourd'hui elle était heureuse que Brook' en profite. Oui, c'était bizarre, mais elle était fière que son bain soit si... bon.

Elle plongea son regard dans celui de son meilleur ami, un léger sourire au coin des lèvres. Avec lui, ce n'était pas rare. Ca ne l'était plus. Il était la seule personne à pouvoir la faire sourire, tout le temps. Le seul homme capable de la faire rire autant. Il était le meilleur, son meilleur ami. Rien qu'a elle, et personne ne pouvait le lui voler. Elle l'aimait plus que tout au monde, alors personne ne devait se mettre en travers de leur chemin. Elle hocha la tête en entendant sa question, reposant son regard sur ses ongles qu'elle limait depuis un bon moment. Malgré le fait qu'elle portait souvent des vêtements d'hommes, elle voulait être un minimum féminine. L'apparence n'étais pas très importante pour elle, mais des fois elle avait juste envie d'être jolie.

- Oui, seulement si tu me les fais noir. Mais n'appelle pas ça "mettre du verni". Avec toi c'est de la peinture. dit-elle en riant presque.

Elle prit la serviette qui était posée sur le bord du lavabo, et la lui tendit les yeux fermés. S'il ne sortait pas du bain, il allait avoir la peau toute fripée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 27
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Sam 2 Jan - 21:36

coussins, baignoire et kigurumis.
Hyun-Ae & Brooklyn
............ ............ ............


Jour de l'an 2016.

    Brooklyn « Continues comme ça et je pisse dedans, chou. Et je sais que t'aimerai me voir lui faire des cochonneries, t'auras qu'à nous rejoindre ! », s'exclama Brooklyn en rigolant.

Bien sûr, il rigolait. Petit un, il ne pisserait jamais dans la baignoire, c'était le genre de truc qu'il faisait enfant, ou à sa sœur lorsqu'elle l'énervait. Petit deux, s'il devait faire des cochonneries, ce serait seul et pas avec Hyunnie. Non, parce que même si parfois il remuait ses fesses – habillées par un pantalon, hors de question de faire ça nu ! – juste devant son nez pour l'embêter, elle ne l'avait jamais vu à poil. Meilleurs amis, oui, mais il ne fallait pas dépasser les limites. Même si parfois, Brooklyn aimerait bien prendre la serviette sans la mettre, afin de voir sa réaction et de lui faire une petite blague. Le problème, c'était sa pudeur : avec Hyun-Ae, il avait prit l'habitude d'entrer en la saluant, d'aller directement dans la salle de bain et de lui dire qu'elle pouvait venir quand il était dans la baignoire. Parfois, elle venait, mais se retournait toujours quand il enlevait son caleçon. C'était leur petit rituel, des petites habitudes qu'ils avaient prises et adoptées en l'espace de deux ans. Mais il lui avait fallu du temps avant d'accepter qu'elle le voit torse nu. D'abord pour son poitrail, ses muscles qui se dessinaient, mais qui n'étaient rien comparé à d'autres hommes de son âge. Et ensuite son dos, là où se trouvait son tatouage. Il avait toujours eu du mal avec ça, sûrement parce que c'était quelque chose de privé, de personnel. S'il avait choisi son dos comme zone d'accueil pour ses deux ailes, c'était bien parce qu'il ne risquait pas de les montrer, même pendant le sexe. À moins qu'on ne le retourne sauvagement, personne n'allait le voir. Personne ne pouvait le voir sans sa permission. Bien sûr, Hyun s'en foutait, de ça, elle était plus du genre à attraper ses cheveux pour qu'il obéisse et à lui faire un doigt au passage, mais il avait fini par s'y habituer, par ne plus y faire attention. Elle faisait ce qu'on lui interdisait, comme lui, et ça l'avait peut-être aidé à se décrisper. Quelques temps après, il l'avait laissé poser ses doigts sur son dos. Parcourir son tatouage. Les deux ailes, une d'ange, l'autre de démon. Parfois, le libraire se disait que ça leur correspondait bien. Que c'était ça, leur relation. L'un était l'ange, l'autre le démon. Mais il y avait quelque chose de bien plus complexe : le démon cachait l'ange, l'ange cachait le démon. Hyunnie avait un caractère de démon, mais elle était son petit ange. Et lui, ressemblait à un ange, alors que c'était tout le contraire. Ils se complétaient, en quelque sorte. Quand on rencontre une personne aussi importante et spéciale que Hyun-Ae, on peut juste obéir, la rendre heureuse. Même si Hyun ne paraît jamais heureuse, mais c'est comme ça qu'il l'aime. Elle était son soleil, sa Muse. Elle était à la fois tout et rien.

Elle levait les yeux au ciel. Il avait appris à la décrypter, avec le temps. À la décoder, à parler son langage. Il ne l'avait presque jamais vu sourire. Que des sourires en coin, sarcastiques pour la plupart. C'était lui qui se chargeait des gestes et des mots réconfortants. Hyunnie était la partie froide de la relation, la Reine des Glaces. Pas la Reine des Neiges, la Reine des Glaces, un truc encore mieux. Les gestes qu'elle avait auprès de lui se résumaient parfois à un simple majeur levé vers le ciel ou un roulement d'yeux, mais si on déchiffrait, ça voulait simplement dire qu'elle était amusée et qu'elle le trouvait con. Pour les paroles, elle valsait entre insultes et crachats, au sens figuré du terme. Sa manière de lui dire qu'elle l'appréciait. Brooklyn n'a jamais rien dit, il n'avait pas son mot à dire. Lui aussi était parfois froid, notamment sur des sujets sensibles comme sa famille, ou l'amour. Ils ont banni la famille de leurs conversations. À part quand c'est pour se plaindre et être d'accord. Pour l'amour... disons que ça finissait vite en Roméo et Juliette, sans la romance, donc ils évitaient. Ils parlaient de tout, sinon. De la télé, de la baignoire, de leur relation quand ils y pensaient vraiment, apprenaient même des nouvelles expressions ou des nouvelles insultes à l'autre. C'était ça, leur relation. Un mélange de tout et de rien, de haine et d'amour. Plus de haine qu'autre chose, selon les gens qui les entouraient. Brooklyn n'était pas aussi drôle en public, plutôt renfermé, désagréable, menteur... Lui et Hyun se ressemblaient, niveau caractère, encore plus dans ces moments-là. Souvent, on lui avait dit de la laisser, mais il s'était contenté de hausser les épaules en repartant avec sa meilleure amie. Quand ils étaient seuls, c'était tout de suite plus tendre. Ils mettaient leurs kigurumis, sortaient la nourriture et la musique, puis ils s'affalaient dans un coin. Parfois, ils se lançaient des coussins, essayaient d'étouffer l'autre avec l'oreiller, mais c'était bon enfant. D'autres fois, quand il n'y avait que le silence entre eux, que la musique semblait inexistante, il frôlait ses doigts des siens. Il attrapait sa main, doucement, et serrait. Le blond n'était pas quelqu'un de très câlin, tout comme son amie, mais il lui arrivait de la serrer dans ses bras, même s'il savait qu'elle n'allait pas aimer et l'envoyer balader. Mais il l'aimait comme ça. D'autres fois, il posait sa tête sur les genoux de l'asiatique et parlait. Il disait tout ce qui lui passait par la tête. Il parlait, parlait, parlait, ne réfléchissait pas. Et parfois, il se taisait. On entendait juste leurs respirations. C'était agréable. Il avait toujours aimé cette amitié, celle où l'autre n'est pas comme un membre de la famille, ou une personne irremplaçable. Hyunnie était remplaçable, bien sûr. Peut-être que personne n'aurait son caractère et sa baignoire, mais elle était remplaçable. Le problème, c'est que Brooklyn ne voulait pas la remplacer. Elle était remplaçable, et ça lui faisait mal au cœur. Elle était remplaçable, et ce ne serait pas dur de trouver une autre meilleure amie. Mais Hyunnie, c'était le genre d'amie remplaçable, sans qui on ne pourrait pas imaginer la vie.
    Brooklyn « Ma peinture, comme tu dis, elle est parfaite. Et je te le fais, seulement si après j'ai un bisou. Marché conclu, Hyunnie ? », demanda le libraire en se relevant sans renverser d'eau.

Elle avait fermé les yeux. Le blond sourit : c'était mignon. Il attrapa la serviette et sortit de la baignoire, la vidant l'instant d'après. Non, il ne ferait pas cette blague. Brooklyn se sécha avec la serviette et l'attacha autour de sa taille, secoua légèrement ses cheveux légèrement mouillés – il avait passé sa main dedans quelques minutes plus tôt – et embrassa la joue de sa petite asiatique à lui. Il lui pinça doucement la joue en se relevant, lui tourna le dos et... constata la beauté du mur. Wow. Très beau mur en carrelage. Magnifique, il avait le même chez lui. Sauf qu'il était vert pomme.
    Brooklyn « J'ai bien essuyé le dos ? », demanda Brooklyn.
............ ............ ............



   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 06/11/2015
Porte-monnaie : 38
Localisation : Dans la salle de bain, avec Brooky.

MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Dim 3 Jan - 4:21

Elle savait qu'il rigolait, pourtant elle arborait toujours son air froid, et désespéré. Encore une fois, au fond, elle riait. Beaucoup même. Si on cherchait bien, Hyun-Ae était juste une petite fille avec une immense peur. La peur du monde, des gens. La peur qu'on joue avec ses sentiments, et ses faiblesses. C'est pourquoi elle les dissimulait, du mieux qu'elle pouvait. Et son seul moyen était de se montrer froide et égoïste. Mais, évidement que non, la plupart du temps, elle ne se foutait pas de ce que l'on lui disait. Il y avait bien des fois où cela lui passait au dessus de la tête, mais elle était un minimum à l'écoute des gens, aussi étonnant que cela puisse paraître. Oui, parce que la plupart du temps, lorsqu'on lui parlait de sa vie, elle soupirait, haussait, fronçait les sourcils, levait les yeux au ciel, sans jamais rien dire. Le silence, c'était ce qui prouvait bien qu'elle écoutait. La jeune femme était à l'affût. Elle attendait que l'on lui dévoile des secrets, que personne n'avait jamais entendu. Elle attendait d'être la privilégiée, d'avoir la chance d'être aimée. Ecouter les problèmes des autres n'était pas son passe-temps favoris. Elle détestait cela, sauf avec Brooky. Brooky, c'était différent. Tout était différent. Dans cette histoire, c'était lui le privilégié. Le chanceux. Parce que même si il n'en voyait pas souvent des sourires plaqués sur le visage de la brune, lui, il en voyait au moins un. Un par jour quand ça allait bien. Un semblant de sourire auquel les gens étaient forcé de s'habituer. Rares étaient les beaux sourires, ceux qui dévoilaient ses dents blanches et parfaitement alignées. Le grand sourire sincère, qu'on ne voyait pourtant jamais chez elle. C'était triste. Elle était triste. Rester avec elle, c'était pas la joie. Des fois c'était silencieux, des fois c'était joyeux, ou bien orageux. La tension pouvait vite monter. Elle était irritable, sur la défensive. Elle était devenue comme ça, très tôt. Alors maintenant elle ne pouvait plus se débarrasser du caractère qu'elle s'était forgée. Tout ça à cause d'un accident, disait-elle. Un accident qui n'aurait jamais du arriver, celui dont elle ne parlait jamais. Et maintenant, Brooklyn en faisait les frais. Depuis deux ans, il se coltinait une fille grincheuse, et pas sociable du tout. Sans jamais rien dire, d'ailleurs. Il devait sacrément l'aimer pour cela. Hyun-Ae était une fille jalouse. C'était maladif, chez elle. Rien ne lui plaisait. Brooklyn était son Brooklyn, malgré le fait qu'il ne soit pas un objet, et qu'il ait la liberté. Mais, personne n'avait le droit de détruire le Hyolyn. Elle ne laisserait personne se glisser en travers de leur relation, pour au final la déchirer d'un coup sec. C'était trop puissant, trop fort. Et toute personne tentée d'essayer, ne survivrait pas une seconde de plus.

Pour Brooklyn, elle ferait de nombreuses choses. Elle ne pouvait pas certifier qu'elle donnerait sa vie pour lui, mais elle irait décrocher la Lune s'il le lui demandait. Elle traverserait le monde entier, à pieds, en vélo, tout ce qu'il voulait. C'était cul-cul. Très, même. Et c'était d'ailleurs pour cela qu'elle ne lui disait jamais de telles choses. Depuis deux ans, il n'avait reçu aucuns mots... doux. Aucuns "je t'aime". Ces mots là étaient trop puissants pour la jeune femme. Ils étaient comme incontrôlables, et surtout, destructifs. Elle savait que cela aurait l'effet d'une bombe si elle les prononçait. Comme si d'un coup, elle allait changer.
Elle ne sentait plus la serviette dans ses mains, cela voulait dire qu'il l'avait dans les siennes. Elle n'attendit que quelques secondes pour rouvrir les yeux. Depuis deux ans, elle n'avait même plus besoin qu'il la prévienne. Elle ne connaissait pas tout de lui, mais une bonne partie des choses. Les gens avaient toujours des secrets à garder bien au chaud. Mais, ces derniers finissaient toujours par être dévoilés, plus ou moins au moment le plus approprié. Elle se souvenait, de cette première année qu'elle avait passée avec lui, où pendant ses journées elle pouvait passer son temps à le regarder sans jamais rien dire. C'était toujours le cas, mais son regard avait changé. Il n'était plus le même qu'avant. La brune semblait constamment être en train de décrypter ses expressions, sans arrêt essayer de lire en lui, comme si elle le pouvait chaque fois qu'elle le souhaitait. Des fois, c'était flippant, vraiment. Elle était certaine que quand il serait endormi, tout à l'heure, elle allait passer son temps à le regarder. Comme les petites filles dans les films d'horreurs. D'ailleurs, elle avait tout de ces filles là. Elle était mignonne, mais méchante. Sa peau était pâle, ses cheveux longs et bruns. Ondulés, aussi. Elle était petite et mince, très mince. Et sa peau n'était jamais bien chaude. Dis de cette manière, cela faisait froid dans le dos, alors que quand on la voit, on a juste envie de lui tirer les joues. Chose qu'elle détestait particulièrement.

Elle aimait parler avec lui. Et elle aimait aussi quand tous deux restaient silencieux. Cela lui permettait de se reposer, de penser sans se prendre la tête, et de l'observer. Parfois il lui donnait envie de rire sans rien faire, et ça lui faisait du bien. Ca la soulageait de se dire qu'en fait, elle était pas si crispée que ça, qu'elle aussi elle pouvait rire. Qu'elle était comme les autres, quoi. Longtemps elle avait espéré secrètement que ce soit une maladie, avant d'accepter le fait qu'elle soit comme ça. Son seul défaut était qu'elle était humaine. Elle aussi parfois, elle pleurait dans le noir. Parfois même, elle s'en voulait en plus d'être fâchée contre le monde entier. Elle avait besoin de cracher sa haine, mais ça, elle le faisait tout le temps. Quand Brooklyn n'était pas là, des fois elle pleurait. Elle pleurait silencieusement, espérant qu'il arrive vite, alors que non. Il ne venait pas, sauf pour sa baignoire. C'est alors qu'une de ses paroles lui revint à l'esprit. « Ma peinture, comme tu dis, elle est parfaite. Et je te le fais, seulement si après j'ai un bisou. Marché conclu, Hyunnie ? » Pardon ? Est-ce qu'elle avait une tête à lui faire un bisou ? Mais elle ne pût cacher son sourire, bien qu'elle laissa échapper un soupire. Un faible « D'accord, tu as gagné. Mais en échange je veux que ce soit toi qui fasses à manger. » Elle avait toujours un moyen d'être elle aussi gagnante.

Ils avaient l'air de gamins, ensemble. C'était limite s'ils ne se tenaient pas la main dans la rue. C'était pas mignon. Les seules fois où ils étaient mignons, c'était quand ils étaient dans leurs kigurumis. Entendant sa question, elle posa un doigt sur son dos, rien que pour l'embêter, mais aussi pour vérifier si c'était bon.

- C'est bon, tu peux te rhabiller, je t'attends dans le salon. lui lança-t-elle en s'avançant vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 27
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Dim 3 Jan - 21:54

coussins, baignoire et kigurumis.
Hyun-Ae & Brooklyn
............ ............ ............


Jour de l'an 2016.

Hyunnie souriait. Gagné. Brooklyn sourit à son tour, en hochant la tête. Il fera le repas. Le blond sortit de la baignoire et attrapa la serviette que lui tendait sa meilleure amie. Qu'est-ce qu'il pourrait cuisiner ? Ils avaient déjà des cochonneries et des boissons. Mais il n'y avait rien pour le plat. Brooklyn réfléchit en attachant la serviette autour de sa taille. Il savait qu'elle aimait la cuisine coréenne – il comprenait, c'était tellement bon ! –, et quelques pâtisseries anglaises. Il pourrait essayer de cuisiner ça... ou commander. De toute façon, avec Hyun-Ae, rien n'était compliqué. On pouvait cuisiner ou commander, peu importait. Tant que c'était bon. Parfois, il la soupçonnait d'être un ventre sur pattes. Comme lui, en fait.
    Brooklyn « Tu voudras des scones ? demanda le libraire. Et je cuisine si tu me laisses te dessiner dessus. »

Brooklyn adorait dessiner. Surtout sur les gens. C'était peut-être le fait d'avoir un tatouage qui faisait ça, vu qu'on lui avait dessiné dessus. En tout cas, il adorait écrire sur les gens. Au tout début de leur relation, il se contentait d'écrire sur des post-it. Après, il les collait un peu partout sur Hyun-Ae. Puis, quelques mois plus tard, quand ils commençaient à dormir chez l'autre, Brooklyn s’amusait à lui faire des graffitis sur le visage. Pour ensuite partir très tôt, afin de rester en vie encore une petite heure.

Frisson. Un simple doigt sur sa peau. Le blond se crispa un instant et se mordit la lèvre. Une seconde. Rien qu'une petite seconde de rien du tout. Elle l'attendait dans le salon. Il acquiesça avec un sourire et put seulement voir les cheveux bruns de l'asiatique quitter la pièce. La porte se referma dans un petit claquement, et Brooklyn retira la serviette. Il attrapa ses vêtements, posés sur le lavabo, et se mit en pyjama. Un caleçon et un T-shirt trop grand. Il sortit de la salle de bain après s'être occupé du rangement, et retrouva Hyunnie dans le salon. Il prit un coussin et s'assit sur le sol, avant de demander :
    Brooklyn « Tu t'es déjà douchée ou on met nos kigurumis ? Et on parle de mecs pendant que je cuisine. », ajouta-t-il sur le ton de la rigolade.
............ ............ ............



   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 804
Date d'inscription : 03/10/2015
Double-Compte : Hazel la cancérieuse.
Porte-monnaie : 849
Âge : 27
Localisation : Dans la baignoire de Hyunnie.

MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn Ven 12 Fév - 20:09

RP en pause. Merci de ne pas y toucher.



   
Honey... tu es le serpent, moi le renard. N'inverses pas tout, tu veux ? ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn

Revenir en haut Aller en bas

Coussins, baignoire et kigurumis. ✝ Hyolyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKWOOD MONTAIN :: Archives :: Rp's abandonnés-